Votre enfant est déjà inscrit à une école du CECCE ? Votre enfant n'est pas encore inscrit à une école du CECCE ?
A+  A-
  • École secondaire catholique
  • Garneau
  • (613) 820-1750
  • 6588 rue Carrière
  • Ottawa (ON) K1C 1J4
Nous joindre   

À propos

Historique

François-Xavier Garneau (1809-1866)


L'École secondaire catholique Garneau doit son nom à l'un des plus illustres écrivains canadiens du XIXe siècle: François-Xavier Garneau. Bien qu'il soit versé dans plusieurs genres littéraires, son ouvrage le plus considérable demeure « L'Histoire du Canada ». Dans les quelques lignes qui suivent, nous vous présentons un résumé de la vie de celui qui apporta au peuple canadien-français une fière conscience.

François-Xavier a vu le jour le 15 juin 1809 à Québec. Il était le fils aîné de François-Xavier Garneau et de Gertrude Amiot-Villeneuve. Il fit ses études primaires à Québec de 1814 à 1823, puis devint clerc chez un député de l'Assemblée législative. Il reçut de ce député des leçons d'anglais, de latin et d'histoire. Ensuite, il fut clerc chez M. Archibald Campbell qui lui donna accès à sa bibliothèque personnelle.

Il fit un voyage en 1828 puis devint notaire à 21 ans en 1830. De 1831 à 1833, il fit un voyage en Europe. Après un court séjour à Londres, puis à Paris, il revint à Londres pour s'installer temporairement en tant que secrétaire auprès de M. Viger, délégué du Ministère Anglais.

En mai 1833, Garneau retourne au Canada pour continuer à exercer son métier de notaire. Il collabore régulièrement au journal « Le Canadien » de Québec dans lequel il publiera plusieurs poèmes. Devenu Secrétaire du Comité constitutionnel de Québec en 1834, il fait la propagande des réformes de Papineau.

La mère de Garneau meurt en 1835. Cette même année, il épouse Esther Bilodeau. Prenant conscience de sa passion pour l'histoire, François-Xavier se met à publier des articles historiques dans « Le Canadien » en 1836. Son fils Alfred naît en 1837. Des soucis financiers obligent François-Xavier Garneau à fermer son étude. Ainsi, il devint caissier à la Banque de l'Amérique britannique du Nord. Cette année-là, il écrivit une lettre pour réclamer l'amnistie des Patriotes emprisonnés suite aux révoltes de 1837-1838. En 1838-1839, plusieurs de ses poèmes font leur parution dans « Le Canadien ». De pair avec M. David Roy, il lance un journal, « L'Institut ». C'est en cette année qu'il dit adieu à la poésie pour se consacrer définitivement à l'histoire de son pays.

Il devint en 1842 un traducteur français adjoint à l'Assemblée législative. En 1843, il eut une attaque d'épilepsie et devint greffier de la Ville de Québec. C'est en août 1845 que le premier volume de « L'Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu'à nos jours » est publié. Le second volume paraît en 1846, année où il aura également une rechute d'épilepsie. Le troisième et dernier volume de « L'Histoire du Canada » est publié en 1848. Il s'arrête en 1792. Cette année-là, Huston publie le « Répertoire national » dans lequel figure la plupart des poèmes de François-Xavier. En 1849, la Chambre, dont la majorité est anglaise, approuve une somme de mille dollars à l'historien pour l'aider à continuer ses recherches.

Garneau devint membre du Conseil de l'Instruction Publique, et, en 1851, président de L'Institut Canadien. La deuxième édition de « L'Histoire du Canada » voit le jour en 1852. En 1856, François-Xavier publie, à l'usage des écoles, un Abrégé de l'histoire du Canada. Muni d'une nouvelle et précieuse documentation, Garneau entreprend une troisième édition de son  «Histoire du Canada ». Elle est publiée en 1859, revue et corrigée. Cette édition s'arrête à l'union des deux Canadas.

Bell traduit en anglais L'Histoire du Canada en 1860. En 1863, François-Xavier Garneau quitte son emploi de greffier. La Ville de Québec lui accorde une pension. Terrassé par l'épilepsie, il meurt le 3 février 1866, après quelques jours de maladie. Un monument en son honneur est érigé en 1867 au cimetière-jardin Notre-Dame-de-Belmont de Québec.

 

  • Restez connectés avec notre école

IMPORTANT: Votre école de secteur doit être validée par l'administration de l'école. Cliquez ici pour vérifier votre admissibilité au transport.

© Tous droits réservés 2018. CECCE - Conseil des écoles catholiques du Centre-Est. | Administration
Design graphique & Production web : Existo Communications Existo Communications & Sociotechnologies

Bien que le site web de l'école n'est pas traduit, il est possible de faire traduire ce site par Google en choisissant la langue que vous désirez dans le menu déroulant.

Although this website is in French only, it is possible to use this drop down menu to choose a language and have it automatically translated by Google.

While our Board and our schools offer services in French, we try our best to accommodate English-speaking parents and members of the school community.

For registration information, please contact the school board's Family Welcome Office at 613 746-3837 or toll free at 1 888 230-5131 extension 3837.